Seulement sur ton tel
pour l'instant


On te pousse à toujours nous avoir près de toi.

Message: L'année derniere on a davantage mis l'ordi en avant, cette machine deplaissante remplie de boutons. Prends ton portable, on veut sortir, avec toi, avec nous, du coup on a décidé que pour une certaine periode nous experimenterons la mise en ligne uniquement sur smart mobile.
Avec toujours autant d'articles, poémes, idées, cette fois directement visibles de votre main, café, parc, metro préferé ou du fin fond de votre couette.
rdv aux buttes, rdv au canal, rdv sous ta couette.



AJOUTE TON EMAIL

À deux doigts du spam!



Tu veux nous parler ?

mauvaiscontact@gmail.com
ou messenger

Nature Morte – Agadir

J’étais à une soirée barbecue dans le sud de la France lorsqu’un ami qui s’avère être l’hôte de la sauterie annonce qu’il retourne travailler au Maroc et qu’il aura une semaine de repos là bas avant de reprendre ses activités en hôtellerie de luxe. Il demanda donc si une semaine de vacances au Maroc tentait l’un d’entre nous, je me suis porté volontaire avec grand enthousiasme.

 

 

 

 

 

J’arrive à l’aéroport de Casablanca trois semaines plus tard, accompagné de mon appareil photo analogique, de quelques optiques et des pellicules. Nous avons parcouru la moitié du pays en voiture pendant 9 jours à toute vitesse, je me suis amusé à arrêter le temps sur des paysage défilant à 200 km /h. Nous avons dormi dans des suites présidentielles exceptionnelles, sur des plages ou dans le salon de familles Marocaines nous offrant gentiment un repas et une nuit chez eux. J’ai vécu un voyage plein de contrastes, de nuances, de vitesse et de temps calme mais surtout d’une chaleur intense tant météorologique que sociale.

 

 

 

 

 

Avec cette série, j’ai voulu montrer de façon sobre et figurative les impacts de notre civilisation sur notre environnement. Je souhaitais représenter humblement et sans mépris comment l’homme agit sur son espace : je me suis rendu dans des espaces naturels, afin d’y capturer des éléments de la consommation humaine contrastant avec ces endroits. Mon but premier n’est pas de faire naître un doute moralisateur ni d’expliciter un message écologique évident, mais de trouver l’esthétique là où elle n’est pas.

 

 

 

 

 

À travers les impacts de notre civilisation sur la nature je cherche à éveiller une conscience optimiste. Mon travail fut donc de trouver un angle, une distance et un moment propice pour créer l’harmonie entre un élément destructeur et l’espace qui l’accueille.

Aucune mise en scène n’a été nécessaire, les éléments sur place n’ont pas été déplacés.

 

 

 

 

 

Appareil : Canon Ftb

Pellicule : Agfa 100

Optiques : Fd 50mm f/1.4 et Fd 135mm f/2.8

Date de développement : 10/08/2014

Lieux : Plages dʼAgadir, Maroc

Note : Pas de retouche ni de recadrage

 

 

 

 

© Meidhy Bichon de l’Agence Sauvage

. . . . . . .
Vie à la ferme . Voyage

Nature Morte – Agadir

Par mauvais

Déc 2017


Dans le même style
Vu sur