Contactez nous
Instagram
Facebook

Special Friend – Premier EP

 

Special Friend sortait son premier EP, au titre éponyme, le 27 septembre. C’est l’occasion de mettre en lumière Erica Ashleson et Guillaume Sircacusa, moteurs de cette indie pop mélancolique, parfois atmosphérique et somme toute envoutante. Je suis allé leur poser quelques questions un dimanche après-midi au Café de Paris pour comprendre l’histoire de ce duo franco-américain qui sort son premier EP un an seulement après avoir commencé à tâter du manche – et de la baguette – ensemble.

 

 

 

Né de jams à l’hiver 2018, durant lesquelles Erica apprenait les rudiments de la batterie dans le studio de Guillaume à Montreuil, ce duo n’avait guère pour vocation de devenir un groupe quand ils ont commencé leurs expérimentations sonores. Le déclic est venu après la composition de leur premier morceau « Wonder Why ». Quatre mois plus tard on retrouvait le duo guitare / batterie sur la scène du Supersonic et la machine Special Friend était lancée. Pourquoi un duo si minimaliste plutôt qu’un groupe de formation classique avec basse et/ou clavier pour donner plus de consistance à leur univers musical ?

 

« On a souvent pensé à intégrer des gens, on a fait des essais avec une basse en plus pour voir ce que ça allait donner. Non pas que ce n’était pas bien mais on s’est dit qu’on fonctionnait bien en duo, ce qui nous permet d’écrire plus vite. À deux on se prend moins la tête sur les disponibilités de chacun. On a d’autres groupes à côté [Young Like Old Men pour Guillaume Siracusa, Deaf Parade pour Erica Ashleson] dans lesquels on est plus nombreux et une formation en duo pour Special Friend nous convient parfaitement pour le moment »  réplique le guitariste et chanteur principal de la formation.

 

 

 

Special Friend c’est la compilation de leurs premières compositions, enregistrées par leurs soins dans leur studio de répétition en deux après-midi :

 

« Ce sont les 5 premières chansons qu’on a faites. Au premier concert on avait ce set-là. C’est devenu un EP mais au départ ça devait être les maquettes de nos premières compositions. On les a enregistrées en deux aprèms et après on a fait les voix chez Guillaume et on n’a rajouté aucun overdub. Il y a seulement un petit clavier caché sur une chanson qu’on a mixé à un volume très faible et qu’on entend très peu. C’est le seul overdub qu’on a laissé. Guillaume a fait le mixage. Le mastering a été réalisé par l’Australien Mickey Young qui a travaillé avec EggS. C’est un contact qu’on a eu par Buddy » explique Erica.

 

 

 

 

 

 

Coproduit par Howlin’ Banana, Gravity Music, Buddy Records et Hidden Bay, ce premier opus minimaliste détone avec des titres rock, planants, quasi contemplatifs comme « Before », « Low Tide » ou « Wonder Why » et d’autres que je qualifierais selon leur terme d’ « indie pop agrémentée d’une pincée de shoegaze ».

 

« On a fondé Gravity Music avec Nico de Old Like Young Men » raconte Guillaume. « On l’avait créé à la base pour sortir nos propres disques. Avec Erica on s’est rencontré dans l’entourage de Buddy et on trouvait ça normal de les contacter, par la suite, pour l’EP. Ils nous ont assez rapidement dit qu’ils aimaient ce qu’on faisait. Howlin’ Banana ont sorti récemment des potes à nous, EggS, du coup on s’est dit qu’on pourrait leur envoyer nos démos et ils ont aimé. On a contacté également Hidden Bay qui n’est pas un label parisien mais de Toulouse, on aime beaucoup ce qu’ils font. La coproduction permet d’avoir plus de moyen pour nous permettre de sortir un vinyle, ce qui n’est pas évident, on aurait pu le sortir en cassette. On est tous très content de cette coproduction ».

 

Alors OK, Gravity, c’est le label monté par Guillaume pour sortir ses productions, Buddy, ce sont des potes à eux : on pourrait sentir une arnaque quelque part. Mais non, tout est réglo, l’EP est bien ficelé avec ses harmoniques vocales qui chevauchent les riffs de guitare entêtants, calés sur une batterie efficace et sans prétention. Résultat, ils sont tous très enjoués de cette collaboration.

 

 

 

 

Pour voir Special Friend en live, la release est programmée pour le 5 octobre à l’Espace B de Paris où ils ont été invités par le média Section 26 à faire la promo de ce premier EP et bien plus lors de cet after de la quatrième édition du marché des labels indépendants. Une deuxième release se tiendra le 22 octobre à Toulouse, organisée par le label Hidden Bay avec en prime les groupes Docks et Hoorsees.

 

 

Report : Michel-Angelo FEDIDA

 

 


Musique

Special Friend – Premier EP

Par mauvais

Oct 2019


Vu sur

NEWSLETTER COOL

NOS EVENTS ET NOS ARTICLES ICI