Seulement sur ton tel
pour l'instant


On te pousse à toujours nous avoir près de toi.

Message: L'année derniere on a davantage mis l'ordi en avant, cette machine deplaissante remplie de boutons. Prends ton portable, on veut sortir, avec toi, avec nous, du coup on a décidé que pour une certaine periode nous experimenterons la mise en ligne uniquement sur smart mobile.
Avec toujours autant d'articles, poémes, idées, cette fois directement visibles de votre main, café, parc, metro préferé ou du fin fond de votre couette.
rdv aux buttes, rdv au canal, rdv sous ta couette.



AJOUTE TON EMAIL

À deux doigts du spam!



Tu veux nous parler ?

mauvaiscontact@gmail.com
ou messenger

Meet Los Headaches & their new album ‘Hola Hola’

Sorry this article isn’t available in Spanish yet…

 

 

Ma rencontre avec Los Headaches a lieu dans les rues de Pigalle un soir de juillet caniculaire. Leur tournée étant fini depuis une semaine, c’est dans un contexte de vacances que nos chemins se croisent. Teuf après teuf, balade après balade.
Les garçons ne nous ont pas attendu pour faire du rock. Depuis 2008 déjà ils écument les salles de Mexico. Un son saturé se mélange à des chœurs qui rendraient presque jaloux McCartney… Leurs paroles transpirent l’amour – le vrai comme le faux – et la descente de MD.

 

Feliz’

 

 

‘Hola Hola’ leur 3ème album sort le 16 mars.

 

moi ki mange leur album tellement kilébon miam

 

De retour l’année suivante, les Mexicains sont passés au nombre de 3 et ouvrent le concert pour FAIRE à l’Espace B en octobre 2016, à l’occasion d’une nouvelle tournée européenne. Le moment pour moi de les découvrir sur scène, loin des sons internet compressés. Plus à l’aise tu meurs, le public n’a pas besoin de se laisser convaincre. Los Headaches sont à Paris chez eux, ça se sent.

 

 

LADIES AND GENTLEMEN LET ME INTRODUCE TO YOU :

 

 

 

 

 

Leur relation avec le vieux continent est fusionnelle. On en redemande continuellement. En mai prochain FAIRE reprendra l’avion pour les retrouver et tourner chez eux. Mon compte en banque ne supportant même plus l’achat d’un paquet de pâtes, je dois me contenter d’un Mexico freudien.

 

Pour me consoler tu peux écouter avec moi « IT HURTS BUT IT DON’T MATTER ». Exclusivité Mauvais, wallah.

 

Retrouvez les sur facebook / instagram / bandcamp en attendant de leurs nouvelles…. Très bientôt.

Sun is always at the end, pendejo.

 

 

. . . . . . . . .
Musique

Meet Los Headaches & their new album ‘Hola Hola’

Par Adèle Colonna Cesari

Mar 2017


Dans le même style
Vu sur