Qui sommes-nous ?
Instagram
Facebook
Mail nous

Le voyage astral, ou comment s’évader sans sortir de son lit

 

 

Tu veux rencontrer des pharaons, nager dans l’hyper-espace, faire l’amour avec des statues ? Pas besoin de lunettes VR, tout est possible sous tes paupières closes.

 

Invitation à l’introspection :

 

Je sais, c’est parfois un peu terrifiant, cet article te guidera afin que ce voyage se passe en toute fluidité. En neurologie, on fait la différence entre deux réseaux de conscience : celui qui rend compte du monde extérieur passant par la perception et celui du monde intérieur qui correspond à l’imagerie mentale. Nous allons nous concentrer sur le second. Au sein de celui-ci on découvre pléthore de types de pensées, certaines de l’ordre de l’anticipation, d’autres de l’ordre de la mémoire. Lorsque l’on s’écoute penser, cela peut parfois donner le tournis. Tant de phrases, tant de mots, et même de maux.

 

 

 

 

 

Pour Steve Laureys -neurologue spécialiste de la conscience- la méditation est un moyen de prendre de la distance avec ses pensées. C’est-à-dire être capable de simplement s’asseoir dans le petit fauteuil de notre conscience et de regarder passer nos pensées comme si l’on regardait une émission télévisée. On ne s’identifie pas, on observe. Au lieu d’être acteurs de nos pensées, nous en devenons spectateurs. J’insiste sur ce détail, car il me paraît essentiel de ne pas essayer à tout prix de faire le vide, de ne penser à rien et de, au passage, se flageller soi-même, car l’on n’y arrive pas. Laisse simplement passer les « j’aurais dû faire ça hier ! », les « pourquoi je n’ai pas encore reçu de réponses de sa part… », les « et si jamais j’avais fait autrement, est-ce que ça aurait changé quelque chose ? ». Ses pensées ne t’appartiennent plus, elles sont celles de ton esprit.
Assieds-toi confortablement. Écoute un peu les pensées défiler. Ne t’attache pas à elles, ne les rumine pas, au contraire observe les, accepte-les et laisse-les simplement filer. Ce ne sont que des images sur l’écran de ton esprit.

 

Maintenant que le flux de tes pensées ne te dérange plus, nous allons pouvoir aller plus profondément. La meilleure technique pour faire cela c’est de focus une chose en particulier. Il est souvent conseillé de se concentrer sur sa respiration, mais tu peux préférer porter toute ton attention sur chaque partie de ton corps qui se détend une par une. Comme moi, tu peux aussi préférer imaginer un son ou une image. Dans le cas de méditation non transcendantale, tu peux aussi te concentrer sur tes mouvements, comme les danseurs païens dans leurs cérémonies.

 

 

 

 

 

 

 

 

La médiation permettrait-elle ainsi de muscler notre bonheur ?

C’est la thèse de David Lynch, cinéaste et auteur du livre Catching the Big Fish et grand partisan de méditation transcendantale. Dans son livre, il explique le lien entre méditation, conscience et créativité. Il détaille également la technique qu’il utilise. Elle est à mon sens l’une des plus fascinantes.

 

Si tu parles anglais, je t’invite à lire ce livre gratuitement ici

 

Ainsi, le principe de la méditation transcendantale est simple: endormir son corps pour voyager avec l’esprit. Il s’agit d’une forme ancienne de méditation. Lynch en parle comme étant une « technique mentale », simple et sans effort, une clé qui ouvre la porte de la Transcendance, le niveau profond de la vie. » Il nous invite à plonger dans l’océan de la conscience universelle, source d’intelligence infinie, de créativité sans limites, et de joie profonde.

 

La technique de méditation transcendantale utilisée par Lynch (et approuvée par les Beatles) fut développée par le Yogi Maharishi Mahesh. Elle est basée sur un mantra, c’est-à-dire un son d’une ou plusieurs syllabes, répété intérieurement. Tout comme se concentrer sur sa respiration ou une image, cela concentre l’attention durant la méditation. Ce mantra « tourne votre conscience vers l’intérieur ». Une fois absorbé.e en toi-même, tu te laisses descendre, glisser au travers des plus subtils niveaux de l’esprit et de l’intelligence.

 

 

 

 

TUTO  :

 

Commençons par trouver un endroit calme, isolé, silencieux. Installe-toi de la manière la plus confortable possible et ferme les yeux.

 

Concentre-toi sur ta respiration, de plus en plus lente, de plus en plus profonde. Inspire avec le nez, expire avec la bouche.

 

Pense à chaque partie de ton corps et imagine qu’elles s’enfoncent dans ton matelas comme dans une guimauve. Une part une, se relâche profondément. Continu, le temps a déjà disparu. Détends tous mes muscles, jusqu’à ceux de tes joues, de ta mâchoire maintenant pendante, de tes paupières mêmes, de ton front.>Tout est lent.Tellement lent.

Ton corps physique est complètement inerte, profondément endormi. Ton esprit est alerte et en veille. Tu prends conscience que tu ES plus que ton corps physique parce que tu es bien plus que ta matière physique. Tu désires profondément faire l’expérience de ces systèmes énergétiques, les comprendre, les utiliser et les contrôler. Répète cette affirmation dans te tête :

 

 

« Je suis plus que ton corps physique, car je suis plus que ma matière physique. Je désire profondément faire lexpérience de ces systèmes énergétiques, les comprendre, les utiliser et les contrôler. »

 

 

Maintenant, imagine que tu es un rondin de bois sur une rivière. Tout en restant immobile, imagine que tu te balances de gauche à droite, comme ballotté par les flots. Tu es complètement détendu. Les petits ballottements se poursuivent, encore jusqu’à ce que doucement et paisiblement tu te détaches lentement de ton corps physique. Les ballottements te soulèvent, lentement, paisiblement, de plus en plus haut.

 

Voilà, tu flottes, tu es en paix. Maintenant tu es totalement libre. Tu peux aller où tu veux, ou simplement rester là. Tu es paisible et calme. Tu aimes ce qui t’entoure et tu sais que rien ne peut te toucher. Autour de toi, tu peux créer une bulle de protection. Tu peux y ajouter des ailes ou des nageoires et aller plus haut encore.

 

Tu acceptes les images et les idées qui te viennent avec amour et bienveillance.
Il est possible que tu rencontres d’autres esprits. Ils sont bienveillants. Souris, aime.
Sache que tu es en sécurité et qu’à tout moment tu peux revenir à ton corps physique. Il te suffira de penser à lui, de bouger les doigts d’une de tes mains, et de lentement reprendre contacte avec les sensations de ton corps. Ne brusque rien. Respire profondément. Prends ton temps. Fait des petits mouvements, ouvres lentement les yeux. Respire encore. Bâille. Étire-toi.

 

 

 


Pensées

Le voyage astral, ou comment s’évader sans sortir de son lit

Par mauvais

Juin 2020


À voir aussi
Vu sur

NEWSLETTER COOL

NOS EVENTS ET NOS ARTICLES ICI