Contactez nous
Instagram
Facebook

La Magon Thérapie : Third Dimensional Love en exclusivité

Si « Shock Therapy », « The Streets » et plusieurs performances live me délivrent un sentiment inhabituel, le 3ème single de Magon « Third Dimensional Love » –qui sort aujourd’hui en exclusivité chez nous– m’emplit de fougue et finit de me convaincre. De la hâte, de la nouveauté et de l’intrigue, c’est tout ce qu’il manquait à mon vieux tas d’os, fatigué de rock pré-mâché.

 

 

 

Originaire de Tel-Aviv, l’UFO plutôt mignon lâche sa formation israélienne pour s’installer à Paris après le succès de Charlotte & Magon, un projet carrément plus pop. Ni une ni deux, on dit adieu à l’habituel folk-rock en imposant le psyché dans l’horizon 2019. Rabibochant par la même occasion, sans qu’ils n’aient jamais conversé ensemble, Alison Mosshart et Lou Reed dans leurs bonnes périodes. Oui, le rétro-futurisme ne me fait pas peur. Si d’autres s’attardent à définir ses vibes par les Pixies et les Cure, Magon sait si bien faire la grimace qu’on comprend qu’il n’a de comptes à rendre à personne. Le titre est juste, simplement conquérant, posé là pour qui voudra.

 

 

 

Pour moi, Magon a ce « je-ne-sais-quoi »

 

 

 

« Love/ I don’t know why / You grow
And then you die love / Why go »

 

L’affaire Magon m’a tout l’air d’une crush-affaire. Celle-ci passant par la rapidité de la certitude :

1. Ok, j’aime.

2. Mais pourquoi? À la manière des paroles qui s’imposent alors que le riff est à peine installé, à quoi bon introduire quand on peut voir plus loin?

 » Time/ Is passing by
And I’m/ Still wondering why I don’t love »

 

Plus le temps de se perdre dans un supermarché, les Clash, c’est dépassé. Magon traîne au centre commercial. Lieu d’angoisse pour moi ou lieu d’enfance nostalgique pour lui, cet espace ultra-urbanisé se prête au recentrage car se vit à ciel fermé. Le temps est à l’introspection. L’enfant perdu pleure, mais qu’en est-il de l’artiste? Le clip trouve en tout cas son échappatoire dans la dématérialisation du corps de l’auteur pour s’échapper du centre commercial, tandis que le texte, lui, finit par un abandon. J’avoue sans me cacher avoir quelques problèmes avec cette morale… Le rock, c’est fait pour se battre. Même si en amour le combat est déloyal, car ne repose pas sur les forces seules du lutteur… L’amour c’est nul, de toute façon.

L’amour c’est nul d’toute façon.

 

 

 

 

Mauvais Magazine : Pourquoi es tu Mauvais?

 

Magon : I’m a bad drinker, if i’m not very careful I could faint in the middle of the room at the beginning of a party »
« Je suis un mauvais buveur, si je ne fais pas attention, je pourrais m’évanouir au milieu de la pièce au début d’une fête »

 

 

 

 

En attendant l’album « Out in the Dark », tu peux retrouvez Magon en live meurtrier ce jeudi 14/02 au Klub pour notre soirée 1000% Anti Saint-Valentin.

PS : C’est une invitation au voyage. Prévente par là.

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . .
Musique

La Magon Thérapie : Third Dimensional Love en exclusivité

Par Adèle Colonna Cesari

Fév 2019


Dans le même style
Vu sur

NEWSLETTER COOL

NOS EVENTS ET NOS ARTICLES ICI