Seulement sur ton tel
pour l'instant


On te pousse à toujours nous avoir près de toi.

Message: L'année derniere on a davantage mis l'ordi en avant, cette machine deplaissante remplie de boutons. Prends ton portable, on veut sortir, avec toi, avec nous, du coup on a décidé que pour une certaine periode nous experimenterons la mise en ligne uniquement sur smart mobile.
Avec toujours autant d'articles, poémes, idées, cette fois directement visibles de votre main, café, parc, metro préferé ou du fin fond de votre couette.
rdv aux buttes, rdv au canal, rdv sous ta couette.



AJOUTE TON EMAIL

À deux doigts du spam!



Tu veux nous parler ?

mauvaiscontact@gmail.com
ou messenger

FAUCHAGE COLLECTIF VOLUME 1

Écrire sur Fauchage avec un ordinateur, c’est se confronter à une correction automatique continue du vocabulaire utilisé : « bourrin » devient « boudin » qu’importe la répétition. Pourtant, Fauchage est incorrigible. C’est le petit frère punk qui répond à ta grand-mère en lui disant poliment : « Grand Maman, je vous emmerde ». Évènements, concerts, labels, festivals, associations, vidéoclips, arts graphiques, fanzines, tutos… Comme il y en a trop pour y comprendre quelque chose —oui, chez Mauvais on est un peu con—, on te propose une interview version Messenger du fondateur, Léo Lenvers, et un top 5 de leur première compil’, dont la release party se passera à la Mécanique Ondulatoire le 8 novembre. Sortez les carnets.

 

 

 

ZBLOM! C’est le bruit de Fauchage sur les soirées parisiennes. Graisse Auditive, Flashy Urbain, Punk Bordel, Goutte d’Acide, Taz Mahal, Rue Crédit… Traduction? Rock stoner, punk, trash, techno ou hip hop, c’est une variété de musique trash sans précédents qui, depuis 2014, renverse la hype parisienne. Et si les suiveurs ne suivent pas, c’est tant mieux : ça en fera plus pour les autres. Au-delà même de la musique, le collectif traine sa scène et ses collabs sur de grosses initiatives, comme le festival de film Taille Un Short Festival. De manière générale, si vous cherchez ce mammifère punk rare et gracieux, son milieu naturel a été façonné par l’obscurité des scènes, comme le sous-sol du Klub, du Gambetta Club, du Cirque Électrique… Bref, aux environs des coins sombres et de préférence assez tard.

 

 

 

Mais si tu lis cet article aujourd’hui, c’est pour fêter la sortie de leur première compil’ : VOLUME 1. Leur musique de détraqués s’y exprime dans un ensemble de sons et de paroles rappelant soirées, concerts, et une honnêteté dont la véracité est mordue de beats éléctros, si ce n’est de scream hautement incompréhensible. Cette première compil’ est à leur image : fucked up.  Si on sèche sévère à vous décrire de façon originale les sons de MSS FRNCE ou de Princesse Näpalm c’est peut-être qu’il ne faut pas l’écrire mais le vivre. Le pogotter et se le manger à pleines dents. (On me glisse a l’écouteur que je serais une grosse flemmarde mais je vois pas de quoi on parle du tout). Bref, sur 19 morceaux compilés, 10 sont sur le label Fauchage. On te propose sans conséquence notre top 5 du tout, et sans classement parce que les classements c’est nul.

 

 

Rock psyché, punk, tech/electro ou hip-hop : tout ce qu’il te manquait pour faire chier tes voisins est enfin sur CD. YEAAAAH!!!!! 

 

 

Dans le même style
Vu sur