Boby Allin, le Viking de Libération.

Par , le 1 mars 2017.

Photo prise par Elsa Broclawski

 

De la barbe rousse, du talent, tout pour me motiver à aller interviewer Boby Allin, ce génie de l’objectif. Ce bon p’tit gars travaille pour Libération, et a plein de chouettes histoires à raconter. Ce Viking des temps modernes nous a fait part de quelques anecdotes, à travers ses nombreux clichés de vos personnalités favorites.

 

 

 

Le moment le plus improbable que t’as eu en prenant des photos ?

 

J’en ai eu pleins, mais le plus improbable… Lorsque je suis allé chez le barbier c’était vraiment cool. Je devais prendre des photos de Médine chez le barbier, et le gars pensait que j’étais un client vu ma grosse barbe. Genre le barbu qui vient chez le barbier pour être pris en photo par un autre barbu quoi.

Si tu te retrouves à prendre un verre avec Trump qu’est-ce que tu lui dirais ?

 

Que j’ai envie de forniquer sa fille. Enfin de prendre un verre avec elle.

 

Et si tu vois sa fille ?

 

Bah vas-y présente-moi ta mère. De toute manière je ne suis même pas sûr de pouvoir rentrer dans la Trump Tower en fait.

 

 

Tu es dans une conférence sérieuse et tu vois Fillon se curer goulûment le nez à l’autre bout de la salle, comment fais-tu ?

 

Ben je dirais que ce qui est le plus dur c’est de prendre une photo de sa femme qui travaille.

 

Cite deux célébrités avec qui tu partirais en vacances

 

Justement j’en parlais avec mon meilleur pote Lucas, ce serait trop bien de les emmener genre en Lozère, et de leur faire monter leur propre tipi, se bourrer la gueule et tout. Du coup il faudrait faire ça avec Eric Cantona, parce qu’il construirait un super tipi et la deuxième avec Marion Le Pen pour la niquer aussi et on pourra se baigner ensemble. Mais si elle refuse (parce que je ne suis pas sûr qu’elle veuille partir avec nous), ça serait Gérard Depardieu. Je crois qu’il emmènerait du super bon vin, du bon saucisson… Après on l’invitera peut-être pas à se baigner. Mais s’il emmène tout ça j’pourrais trop lui construire son tipi, y’a aucun souci ! Je l’aime bien Gérard Depardieu, c’est un peu le dernier punk sur terre. Il s’en fout de tout, il peut très bien s’engueuler avec un ministre, il pisse dans une bouteille dans un avion tout le monde pense que c’est un héros… Bref, c’est un bon punk.

 

 

 

 

Si tu étais une époque ?

 

Au début j’allais dire l’époque des Romains parce que j’aime bien les meufs en toge, mais tout bien réfléchi les Vikings ! Y’a du gibier, de l’alcool. C’est un peu attendu, vu ma gueule !

 

 

 

As-tu commencé la photo dans le but de faire de la presse ?

 

En fait quand j’étais au lycée j’ai rencontré un journaliste qui m’a dit que si je voulais en faire il fallait que je commence tôt. Alors j’ai créé un blog de musique (parce que j’avais un groupe où je jouais de la basse), où j’écrivais des articles mais je me suis rendu compte qu’il fallait faire de la photo pour valoriser mon écrit. Du coup j’ai décidé de ne me consacrer qu’à la photo. « Ça me prend moins d’effort, je gagne plus d’argent, vas-y je vais faire ça ». Mais en vrai je glande pas maintenant. Je travaille tout le temps, je ne dors plus trop haha ! C’est pour ça que je préfère partir en vacances avec Marion Le Pen ou la fille de Trump.

 

 

Ta photo préférée ?

 

Ma grand-mère, qui ressemble étrangement à Lou Reed. Je l’ai d’ailleurs prise une semaine avant sa mort, c’était une jolie coïncidence.

 

Ainsi qu’une photo de l’un de mes meilleurs potes Lucas. Nous étions à un festival où nous avions volé pleins de bouteilles et de vins.

 

 

 

Pour voir son travail :

 

-> Facebook 

-> Instagram

 

 

 

 

Boby Allin, le Viking de Libération. Par , le 1 mars 2017, dans Sonotone.
En voir plus du même auteur : basma otmani