Hilight Poilu-Tribe

Par , le 12 juin 2017.

J’ai rencontré six babtous poilus, se proclamant « hippies », qui jouent de la natural trance –ouais, mec, de la NATURAL TRANCE- dans de nombreuses salles. Notamment au Bikini à Toulouse où ils m’ont accordé un peu de temps.

 

Ma première question était assez simple, quoique vite refoulée.

 

Décris ton voisin en trois mots 

 

Ludo : C’est chiant votre truc, passons à la question suivante.

 

J’obéis.

 

Est-ce que quelque chose vous effraie dans le futur proche ?

 

Greg : ‘Faut rester cool, lâcher prise ! Au début quand t’es adolescent tu as tendance à haïr les autres, les gens qui ne sont pas comme toi, tu as très peur de la technologie etc… Mais quand t’as un môme, tu apprends à devenir tolérant, et avoir moins peur de l’inconnu. Encore une fois, ‘faut rester cool, ‘faut pas flipper, tout va bien se passer.

 

 

Quel est votre plus grand regret ?

 

Ludo : On essaye d’aller de l’avant et de penser positif. Le mieux est l’ennemi du bien. On aurait voulu sauver tous les meubles mais en allant sauver le meuble c’est là où ça passe à la casserole et c’est là que ça ne se passe pas comme tu veux. Tant qu’on est en vie on est ensemble, c’est ça qui est le plus important.

 

Les meubles… Attends, quels meubles ?

 

Votre plus grande fierté ?

 

Greg : Dix-huit années qu’on est potes, en tournée.

 

 

 

© Google Image

 

 

Si tu étais un être vivant ?

 

Ludo : -rires- Plutôt herbivore donc végétarien… Je serais un Hippie !

 

 

Une personnalité ?

 

Greg : On kiffe être nous, on n’envie personne, je n’ai pas forcément envie d’être à leur place. Je n’échangerais pas ma vie pour quelqu’un.

 

Un sentiment ?

 

Ludo : Un sentiment ? Genre notre premier album « Temple… » c’est un parcours initiatique autour de la planète, ce sentiment là ? Ah non pardon normalement c’est ce que je réponds aux interviews des autres journalistes… Originales, vos questions hein…

 

 Un pouvoir magique ?

 

Ludo : Qu’est-ce qui te dit que je n’en ai pas ? Viens au concert et vous verrez il y aura de la magie.

 

Bon, vous l’aurez compris, c’était une MAUVAISE interview. N’étant pas capable de parler de leur groupe eux-mêmes, je vais le faire pour vous : Hilight Tribe est un groupe idéal si vous souhaitez danser en Espagne au bord d’une plage lors d’un festival trance. Si et seulement si.

En vrai, ces gars là tournent dans les quatre coins du monde depuis les années 90, et n’arrêtent toujours pas. Leur concept ? Faire de l’electro avec de VRAIS instruments reliés à des capteurs ou effets. Pour ceux qui en ont marre de danser face à des DJ, ces gars là sont faits pour vous. Bon, la scénographie est pas bien dingue, mais leur côté kitsch cheveux aux vents est plutôt rigolo à regarder.

 

© Google Image // Parce que vous le valez bien.

Hilight Poilu-Tribe Par , le 12 juin 2017, dans Sonotone.
En voir plus du même auteur : basma otmani




NEWS: V2 DU SITE DANS UN MOIS (mi-JANVIER)
BIENTOT UN AN SUR MAUVAIS